Imprimantes 3D : des applications surprenantes

Les imprimantes 3 D ne sont plus un luxe réservé aux professionnels. Désormais accessibles autour de 300 euros, elles feront peut-être bientôt partie de notre quotidien. Tout ce qu’il faut savoir sur les dernières innovations.

Depuis son apparition au début des années 2000, les applications de l’utilisation de l’impression 3D n’ont cessé de se multiplier. L’impression 3D permet de fabriquer des pièces en relief par ajout de matière. D’abord réservée à la réalisation de prototypes ou de maquettes dans l’industrie, elle est aujourd’hui utilisée pour la production dans de nombreux secteurs. Voici quelques-unes des dernières applications, souvent surprenantes, de l’impression en trois dimensions.

Aéronautique

Dans l’aéronautique, Airbus fabrique depuis déjà plusieurs années certaines parties de ses avions (notamment l’A350) grâce à l’impression 3D. Ce qui lui permet de produire des pièces 30 à 55 % plus légères.

Médecine

L’impression 3D offre de nombreuses applications pour la médecine : fabrication de prothèses personnalisées, bio-impression de tissus humains… D’ici quelques années, les chercheurs pensent même réussir à reconstituer des organes humains grâce à ce type de technologie.

Deux startups travaillent actuellement sur des plâtres en plastique imprimés en 3D : Xkelet en Espagne et MediPrint au Mexique. Beaucoup plus légers que le plâtre et la résine utilisés jusqu’alors, ils ont l’avantage de laisser respirer le membre immobilisé.
Récemment, la première prothèse de main a été imprimée à moins de 50 euros. Elle a été réalisée par un bénévole parisien de l’association américaine E-Nable.

Architecture

Dans le bâtiment, l’impression 3D permet notamment de réduire les coûts en économisant les matériaux de construction. En 2015, l’entreprise chinoise WinSun présentait plusieurs édifices construits en béton à l’aide d’une imprimante 3D, dont un immeuble de six étages.
Plusieurs constructions ont été récemment entièrement réalisées en 3D : un pont en Espagne (à Madrid) ou en Chine, une maison (en Russie) ou encore un hôtel de luxe aux Philippines…

Mode

Plusieurs entreprises ont lancé récemment des chaussures imprimées en 3D, comme l’équipementier Adidas ou la start-up américaine Prevolve.
Certaines maisons de haute couture ont elles aussi été séduites par les possibilités qu’offre l’impression 3D : Iris van Herpen, Chanel ou Alexander McQueen. L’industrie textile a quant à elle eu recours aux imprimantes 3D pour mettre au point des matériaux composites.
Parmi les dernières innovations en date, des élèves ingénieurs de l’école polytechnique ont récemment conçu un prototype de combinaison spatiale imprimée en 3D.

Il ne s’agit là que d’un petit échantillon des possibilités très nombreuses qu’offre aujourd’hui l’impression 3 D. Et avec l’arrivée annoncée d’imprimantes 3D de poche, il y a fort à parier que nous ne soyons pas au bout de nos surprises !